Vous êtes nombreux à nous demander s’il y a une attitude spéciale à avoir, des gestes à savoir faire, voire des mots particuliers à dire à des moments précis (auprès des patients surtout)🤔

Désolé mais…il n’y a pas de comportement typique à avoir, chaque situation, chaque patient sont différents, et surtout stop aux clichés café/esclave quand vous êtes étudiants!⛔️

Car vous n’êtes pas la pour nous préparer le café (un gâteau à la fin du stage à la limite et uniquement si vous voulez)!

En général:

👉🏼 Restez naturel sans être trop amical pour autant, c’est un bon début .

👉🏼 Posez aussi toutes les questions qui vous passent par la tête à condition qu’elles aient un lien avec la profession, les soins ou l’organisation du service. C’est encore mieux si vous avez fait des recherches sur la question et que vous montrez que vous essayez de faire des liens.

Par exemple, vous pouvez dire: « J’ai vu à tel endroit (stage, livre…) que tel soin se faisait d’une façon mais qu’ici c’est différent, est-ce qu’il y a une raison particulière? ».

⚠️ Par contre, il est très important d’être ouvert d’esprit car vous verrez des choses que peu de personnes verront et encore moins comprendront!

⚠️ De plus, il est très important de savoir se remettre en question quand il le faut: tout le monde fait des erreurs, y compris les médecins (ils ne l’avouent presque jamais, mais je vous assure que ça arrive!).🤐

En cas d’erreur:

Si par malheur il vous arrive de faire une erreur 🆘 (comme tout le monde un jour ou l’autre, j’ai envie de dire), il faut savoir la gérer par étapes, sans paniquer car sinon vous risquez d’aggraver la situation!

Comment réagir en cas d’erreur (La méthode RARA):

👉🏼Il faut d’abord savoir la Reconnaître: d’où l’importance de la théorie, surtout au sujet des effets secondaires et interactions des traitements. L’identifier peut même permettre d’éviter de la commettre!

👉🏼 Après l’avoir décelé, vous devez Avertir l’infirmière et/ou le médecin si vous l’avez déjà commise. N’oubliez jamais que votre peur du ridicule vaut moins que la vie d’un patient!🗣

👉🏼 Ensuite Réagir avec l’IDE ou le Dr si vous savez le faire ou sinon observez (n’allez pas vous cacher, ça donne l’impression que vous n’êtes pas assez mature pour assumer ou que vous vous en foutez).🙄

👉🏼 Enfin Analyser (qui peut être simultané avec réagir ou reconnaître) pour expliquer aux IDE -> vous apprendrez forcément.

✍🏼 Je vous conseille vivement de faire une analyse de pratique pour comprendre ce qu’il s’est passé à froid (j’en reparlerai plus tard).

 

☝🏼Quelques conseils supplémentaires:

Il est très important de bien vous connaître: Vous devez connaître votre personnalité pour savoir quels sont vos blocages. Vous pouvez les noter et les revoir à la fin de l’année pour voir si vous avez évolué (tout ce que je vous souhaite!).

  • Pour régler vos blocages émotionnels, une technique toute simple: parlez en à vos proches (de préférence des amis rencontrés récemment) pour savoir comment ils vous voient car il y a souvent un décalage entre ce que vous pensez véhiculer et ce que les autres perçoivent de vous. Par exemple, quand j’étais étudiante je pensais donner une image de moi timide mais motivée car je posais des questions, j’étais attentive et observatrice alors que les infirmiers qui m’encadraient ne voyaient que le côté timide parce qu’en fait j’avais peur. Peur de mal faire, de dire une bêtise, de ce qu’on pourrait penser de moi. Et cette peur cachait tout le reste! Ne faites pas comme moi, ne laissez pas votre peur vous dominer et diriger votre stage (voire votre vie)!
  • Vous pouvez aussi analyser les relations que vous avez eu auparavant (amoureuses, amicales, familiales) pour comprendre vos réactions. Pour aller plus loin, je vous conseille vivement de lire Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même.
  • Pour apprendre à gérer vos émotions, le yoga est très efficace à condition de faire des séances régulières. La technique de respiration ventrale est la plus simple: 6 secondes d’inspiration en gonflant le ventre (pas le thorax), 5 secondes de blocage respiratoire puis 4 secondes d’expiration en vidant bien vos poumons et dégonflant le ventre bien sûr! Le yoga permet de calmer son système nerveux afin de remettre les idées en place. Cette technique peut vous servir n’importe quand.👍
  • La méditation peut vous apprendre beaucoup sur vous même et réconcilier votre conscient avec votre inconscient et votre esprit avec votre corps. L’application gratuite « Petit Bambou » est très utile, je l’adore!
  • Autre forme de méditation: vous pouvez aussi vous imaginer avec votre « vous » du futur dans une pièce, assis face à face et lui parler. Demandez lui ce que vous ferez dans 3 ans et faites le répondre « infirmier(e) bien sûr! » Imaginez aussi quel service ou quelle ville vous ferait le plus plaisir, cela ajoutera du concret à vos projets.

Si vous testez toutes ces techniques, que j’aurai aimé connaître quand j’étais étudiante, vous avez déjà un avantage sur les autres étudiants qui vont en stage sans être préparés.

N’hésitez pas à partager vos propres techniques également!

A bientôt pour de nouveaux articles, qui parleront de mon vécu cette fois, et notamment de mes premières fois en tant qu’infirmière.🤓