Risques de contamination, symptômes et bonnes nouvelles sur le Coronavirus.

Difficile de savoir si on a été en contact avec quelqu’un de contaminé.

Mais en ces temps de paranoïa, il est important de relativiser.

Car même si vous avez été en contact avec un cas confirmé de Covid-19, vous n’êtes pas forcément infecté et vous avez peu de risques de développer des symptômes nécessitant votre hospitalisation, surtout si vous avez moins de 65 ans.

Il existe trois niveaux d’exposition au Coronavirus

1) Personne contact à risque modéré à élevé

 » Un contact étroit à risque modéré à élevé est une personne qui a partagé le même lieu de vie (par exemple : famille, même chambre) que le cas confirmé ou a eu un contact direct avec lui, en face à face, à moins d’1 mètre du cas et/ou pendant plus de 15 minutes, au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion: flirt, amis intimes, voisins de classe ou de bureau, voisins du cas dans un moyen de transport de manière prolongée (train, avion), personne prodiguant des soins à un cas confirmé ou personnel de laboratoire manipulant des prélèvements biologiques d’un cas confirmé, en l’absence de moyens de protection adéquats. »

Source: Site de la Santé Publique
Résumé: Vous êtes à risque modéré à élevé uniquement si vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé pendant plus de 15 minutes et à moins d’un mètre (cf schéma ci-dessous).

2) Personne contact à risque faible

Contact ponctuel et étroit (< 1 mètre) et/ou prolongé (>15 minutes) avec un cas confirmé ou probable pendant la fréquentation d’un lieu public ou la sphère privée.

3) Personne contact à risque négligeable

Contact ponctuel avec un cas confirmé ou probable pendant la fréquentation de lieux publics.
Résumé en image:

Site de l’ARS source de cette image

Ces derniers temps les médias nous rendent tous parano pour une bonne cause: protéger les personnes fragiles face au Coronavirus. Mais il est de notre rôle à chacun de ne pas paniquer à tout bout de champs à chaque fois qu’on allume la TV/ordinateur. Ce virus est dangereux, certes, mais certains comportements encore plus.

Si le gouvernement insiste autant sur le confinement c’est justement parce qu’il y a des gens qui ne respectent pas les consignes et veulent faire les petits malins en se baladant dans la rue. Et ces gens-là mettent un peu tout le monde en danger directement ou indirectement.

Sans parler de la situation économique en déclin de jour en jour, qu’on devra récupérer tant bien que mal plus tard. Mais avant tout, faisons un point concret sur les symptômes de ce virus.

Quels sont les symptômes de ce méchant virus couronné?

Si jamais vous êtes atteint du virus et en bonne santé, deux options s’offrent à votre organisme:

  • Si vous êtes jeune et/ou en bonne santé, vos anticorps sont assez vaillants pour se battre et vous aurez tout au plus les mêmes symptômes qu’une grippe sans avoir besoin d’être hospitalisé: courbatures, fatigue, maux de tête, mal de gorge, toux, écoulement nasal voire fièvre (> 38°C) ou sensation de fièvre et frissons.
  • Si vous êtes encore plus chanceux, vous restez asymptomatique: aucun des symptômes ci-dessus ne se développent et vous ne saurez jamais que vous l’avez contracté.

Conduite à tenir si vous avez ces symptômes

Si un de ces symptômes (fièvre, toux, et/ou difficultés respiratoires principalement) apparaît, isolez-vous pendant au moins 14 jours en restant chez vous avec le moins d’entourage possible, puis contactez immédiatement la cellule régionale de suivi à l’ARS pour une prise en charge sécurisée et en signalant le contact avec un cas confirmé de Covid-19 si ça a été le cas (numéro à la fin de cet article). L’ARS a besoin de suivre l’évolution du nombre de cas afin de pouvoir mettre en place les mesures adaptées. Par exemple, prévenir les personnes qui ont été en contact avec vous. Vous devrez donc les appeler tous les jours pour les informer sur votre état de santé.

L’avantage dans ces deux cas, c’est que, comme tout virus, une fois que vous l’avez eu vous êtes immunisé. Si vous êtes a nouveau en contact avec lui, votre organisme le reconnaîtra et saura le combattre. C’est pourquoi la grippe, bien que très mortelle, ne nécessite autant de mesures (confinement, quatorzaine…) que le Nouveau Coronavirus.

Troisième cas de figure, si vous êtes sénior (> 65 ans) et/ou vous êtes déjà malade:

  • Vous êtes une personne à risque si vous êtes: une personne agée de plus de 65 ans et/ou sous traitement immuno-suppresseur (corticoïdes, chimiothérapie, traitement anti-rejet,…) ou souffrant d’une maladie chronique (pathologie respiratoire chronique, pathologie rénale chronique voire hypertension, diabète,…) ou immunodéprimée (VIH…) qui compliquerait votre rémission. Les femmes enceintes doivent être vigilantes également, même si les risques sont faibles.Seuls des accouchements prématurés ont été observés en Chine pour l’instant.

Si vous faites partie de cette population à risque, un seul conseil: protégez-vous! Le confinement a aussi été mis en place pour vous protéger donc respectez-le, c’est important et malheureusement la seule façon d’être sûr de ne pas être en contact avec des personnes à risque. Demandez à quelqu’un d’autre de faire vos courses, nettoyez et épluchez tous vos fruits et légumes, désinfectez les poignées de porte etc (sachets de courses…). C’est dommage d’en arriver là, mais ça a fait ses preuves en Chine, où la pandémie est contenue depuis quelques jours.

Si vous vivez avec un personnel soignant et que vous, ou un membre de la famille, est à risque: attendez que cette personne ait pris sa douche en rentrant du travail avant de la toucher, et il vaut mieux qu’elle lave ses vêtements tout de suite à son retour. Normalement, les lieux de travail des soignants disposent de douches pour le personnel, sinon il reste celles des chambres vides des patients. Il y a également la possibilité de dormir à l’hôpital pour le personnel le plus exposé.

Terminons cet article par de bonnes nouvelles…

Un nouveau traitement au Coronavirus?

Tout virus peut muter, c’est à dire évoluer pour devenir plus fort et ne pas être reconnu par votre organisme.

C’est pourquoi la grippe et la gastro peuvent nous toucher tous les ans, et c’est pour la même raison (entre autres) que le VIH est si difficile à traiter.

Les virus sont assez intelligents pour modifier leur structure afin de pénétrer l’organisme à nouveau et avoir le temps de vous coloniser et vous mettre KO avant que vos anti-corps ne réagissent. Votre fatigue étant aussi due au combat qui se livre entre vos soldats-anti-corps et le virus-envahisseur. De plus, les antibiotiques sont inefficaces contre ce genre d’envahisseur car ils sont utiles contre les bactéries, comme je l’explique dans cet article.

C’est pourquoi les chercheurs sont mobilisés en masse pour trouver un traitement et/ou un vaccin qui nous empêcherait d’être à nouveau malade à cause de cet élément perturbateur. D’ailleurs, certains essais ont été concluant dans le Sud de la France avec un traitement à base de Chloroquine, utilisée contre le paludisme, mais il est encore trop tôt pour se prononcer sur son efficacité réelle à grande échelle.

En tout cas, des moyens sans précédents sont mis en oeuvre par le gouvernement pour trouver un traitement efficace rapidement, en association avec des pays du monde entier, notamment la Chine et les Etats-Unis. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

Autre bonne nouvelle: Aucun nouveau cas de Coronavirus n’a été recensé en Chine depuis maintenant 5 jours (sans compter les cas importés) grâce au confinement.

Actuellement, 1 milliard de personnes sont confinées dans le monde entier afin d’en arriver au même résultat.

Evolution du virus ce jour, le 23 mars 2020 au soir:

Chine: 81 496 cas confirmés pour 3 153 décès et 59 882 rémissions.
France: 16928 cas confirmés pour 674 décès et 2200 rémissions.
Île de la Réunion: 64 cas confirmés pour 0 décès et 1 rémission.
Mondial: 351 731 cas confirmés pour 15 374 décès et 100 430 rémissions.

Liste de sites fiables (du gouvernement) pour trouver des infos sur le covid-19:

Sante Publique France

l’OMS

Le site de l’ARS

1. le site gouvernement.fr, 2. le N°vert 3. le15 en cas de symptômes

cropped-Copie-de-futur-logo-3-1.png

Infirmiere voyageuse

Infirmière travaillant principalement en chirurgie, j'aime encadrer les étudiants mais malheureusement parfois le temps nous manque. J'ai donc décidé de créer un outil qui concerne chacun d'eux tout en proposant un suivi personnalisé à la demande afin qu'ils abordent et continuent leurs études plus sereinement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :