Vous vous êtes sûrement demandé comment font les infirmiers qui ont l’air parfait.

Vous voyez, ceux qui sont toujours à l’heure tout en finissant leur journée sereinement…#infirmieredutonnerre

Ceux là on les envie et on les admire.

Donc on les observe pour mieux prendre de la graine.

Un jour où j’étais encore jeune diplômée, j’ai eu la chance de cotoyer un infirmier de ce genre: toujours souriant, dans les temps et hyper relax même dans les pires situations! Et il m’a donné un conseil que je n’ai pas compris à l’époque.

Il m’a dit:  » Fais toujours qu’une seule chose à la fois ».

A la fois logique et évident me direz-vous…

Et bien pas tant que ça.

Dans un soucis d’efficacité, mais aussi parce que nous sommes souvent dérangés (téléphone, sonnette…), nous avons tendance à jouer les Shiva en pensant qu’on avancera plus vite.

Rien de plus faux !

Si vous voulez avoir l’air aussi sûr de vous que Beyoncé, il existe bel et bien une technique toute simple et facile a mettre en oeuvre.

Avez-vous tendance à procrastiner?

Faire plusieurs choses à la fois nous pousse à la procrastination. Quand vous vous dites:  » je fais tel soin et après je ferai les autres quand j’aurai le temps », sur le même patient, c’est bien de la procrastination, même si vous pensez être plus efficace de cette façon!

Mais maintenant que j’ai appliqué le conseil de mon ancien collègue, je peux affirmer que sa technique fais ses preuves en terme de productivité et d’efficacité.

Comment éviter de procrastiner?

Tout simplement en appliquant un des principes de base du développement personnel: vivre au moment présent.

La gestion du temps

Au moment présent, libérez du temps pour chaque patient, même s’il s’agit d’une seule minute. Mais une vraie minute! Où vous êtes disponible et à l’écoute. D’où l’intérêt de l’organisation avant d’entrer dans sa chambre.

L‘organisation

Avant d’entrer dans la chambre du patient, préparez vos soins (notez les sur une feuille séparée de votre relève, pour ne pas la surcharger d’informations inutiles par exemple). Personnellement j’utilise des étiquettes que je peux coller et décoller à volonté (mais pas trés économique, c’est uniquement pour les soins vraiment importants et/ou urgents). Les plus expérimentés le font sans prendre de note, grâce à leur mémoire uniquement.

La concentration

Quand vous êtes dans la chambre d’un patient, concentrez vous sur CE patient. Cela ne dure que quelques secondes ou minutes et ça fait gagner un temps fou! Comme ça, une fois que vous serez sorti, non seulement serez plus tranquille d’esprit mais en plus le patient aura moins tendance à sonner. Et vous serez plus détendu!

Plus facile à dire qu’à faire, certes, mais avec de l’entraînement c’est faisable!

Comment font les autres?

Observez bien autour de vous, les infirmiers qui s’en sortent le mieux sont ceux qui posent leurs limites.

Par exemple quand ils sont occupés avec un soin long et/ou compliqué (pansement, pose de VVP difficile…), ils ne répondent pas au téléphone ni aux sonnettes.

Au début je trouvais ça embêtant, ça me gênait pour les collègues mais au final il s’agit d’un travail d’équipe et si vous êtes en retard dans vos soins, cela finira par concerner os collègues qui devront venir vous aider. #jesuisautonome

Et si vous faites partie de ceux qui s’inquiètent tout le temps, comme moi, vous finirez par faire du double travail en vous dédoublant. Vous perdrez donc en efficacité, ce qui au final altère votre travail et donc votre confiance en vous;

Cercle vicieux important à éradiquer, voyez vous…

 » Que vous pensiez en être capable ou non, votre cerveau fera tout pour vous donner raison ».

Donc imaginez que bientôt vous le ferez et ça se produira de lui-même !

A présent, c’est votre tour de dompter cet organe si complexe et pourtant si simple à (re)formater.

Essayez, vous verrez!

A bientôt pour de nouveaux conseils.

Elise, rédactrice.